Make your own free website on Tripod.com

6. Préparation de l'inoculum

Le terme innoculum désigne les spores/mycélium en solution ou non que l'on va introduire dans le milieu de culture. Il devra être vierge de tout compétiteur.

Vous avez donc le choix entre inoculer:

Pour que ce documents soit bien complet, chacun des points ci-dessus sont détaillés :

Préparation pour les spores libres

Vous avez choisi cette voie désuète, soit. Il n'y a aucune préparation spéciale.

Prenez seulement soins de ne pas ouvrir le plastique contenant l'empreinte. Il ne faudra l'ouvrir qu'au moment de l'inoculation et dans la boîte à inoculation.

Préparez tout de suite le milieu de culture

Préparation des spores en solution

Nous allons mettre des spores en solution dans de l'eau distillée contenue dans un petit bocal.

N'oubliez pas que cette technique nécessite la préparation du agar, que vous pouvez préparez durant l'incubation.

Préparation de l'inoculum sur agar

Il faut tout d'abord préparer du agar.

La marche à suivre est essentiellement la même que la préparation de la solution de spores sauf qu'on utilise la boucle à inoculation (à la place du scalpel) pour déposer des spores à la surface du agar :

Laissez incuber les boîtes dans un endroit propre et à l'abris de la lumière, à 25 deg. C. Evitez les changements brusque de température. D'ici 2 à 7 jours des signes de pousse vont apparaître. Cela aura l'apparence d'un léger duvet de coton.

Si vos spores sont vieux, il se peut très bien que rien ne pousse du tout. Le temps les a déssechés ... il faut les humidifier en les mettants en solution, puis en l'inoculant sur la boîte de Pétri. Ceci est décrit dans inoculation du milieu de culture/test de la solution sur agar. A titre anecdotique, les premiers spores que j'ai eu ont du tremper durant 10 jours avant de présenter des signes de germination !! Evitez tout de même de le tremper trop longtemps, ceci favorisant également le développement des contaminants.

Il faut maintenant isoler une bonne souche avant de l'inoculer dans le milieu de culture.

Préparation d'une solution de mycélium

Cette technique est la plus "professionnelle" mais elle présente quelques difficultés techniques lors de l'inoculation (ces problèmes seront détaillés dans la partie concernant l'inoculation du milieu de culture). Elle ne sera pas abordée avec un maximum de détail...

Il faut tout d'abord obtenir un bout de agar contenant une bonne souche. Pour cela reportez-vous à la prération de l'inoculum sur agar puis isoler une bonne souche.