Make your own free website on Tripod.com

10. Perpétuation de la culture

Vous avez réussi votre culture. Il faut maintenant vous souciez de sa pérénité. Il y a plusieurs solutions. Si vous avez fait une solution sporée, cette dernière pourra se conserver au moins six mois (au frais et dans la pénombre) mais le moment viendra où il sera inévitable de devoir en refaire une si elle est devenue trop vieille ou souillée. Pour se faire vous pouvez réutiliser votre empreinte initiale, pour autant que vous ne l'ayez pas contaminée. Vous pouvez également reprendre un morceau de agar colonisé que vous aviez stoqué au frais. Le plus simple est de faire vos propres empreintes de spores et vous pourrez continuer votre culture indéfiniment.

Prise d'empreinte

Le but de cette manoeuvre est de récolter sur un bout de papier, de façon la plus stérile possible, les spores tombant des lamelles du champignon. L'opération devant se passer dans un milieu dépourvu de contaminant, nous allons utiliser notre boîte à inoculation si pratique. Vous aurez besoin de petits sachets plastiques (genre ziploc) de environ 3x4 cm de long que vous trouverez dans n'importe quelle bonne papetterie. Il faudra également un bloc neuf de papier blanc et une espèce de pince de philatéliste (une pince à épiler fera l'affaire).

Nettoyez la boîte à inoculation et laissez lui le temps de bien sècher. Avec des sisceaux propres, découpez des petits rectangles de papier, dont la taille leur permet d'être glissés dans les sachets (un papier par sachet). Auparavant vous aurez laissez poussez jusqu'à maturité quelques beau spécimen matures, c.a.d. jusqu'à ce que leur chapeau devienne presque parfaitement hémisphérique. Avec des sisceaux (ou scalpel) propres (passés brièvement à la flamme p.ex) coupez le à la jonction du pied et du chapeau. Prenez garde d'avoir les mains propres et de ne pas toucher les lamelles. Alignez les morceaux de papier dans la boîte et posez quelques chapeaux dessus. Attendez 24-36 heures en maintenant la boîte bien fermée de façon à éviter tout courant d'air à l'intérieure. Une fois cette période écoulée, les spores seront tombés sur le papier et vous pourrez les glisser dans les sachets plastiques neufs (sans les toucher avec les doigts) à l'aide de la pince que vous aurez nettoyé et passé légèrement à la flamme; fermez hermétiquement les sachets et voila !

Sachant que chaque pot de un litre contenant du seigle colonisé vous permet potentiellement de faire au moins 50 empreintes, vous disposez maintenant d'un stock inépuisable de précieux spores, qui peuvent se conserver durant des années, que vous pourrez donner à des connaissances ou utiliser pour poursuivre votre culture.

Stockage sur agar

Une méthode alternative vous permet de conserver durant de longues périodes dans votre frigo, une souche que vous avez isolée sur agar et qui vous plaît particulièrement de part se qualité de rendement et/ou de concentration en substance interdite

La méthode est la même que dans le chapitre parlant de l'isolation d'une bonne souche p.ex, mais les récipients sont différents : le agar sera versé dans de petit récipient du style bocal de conserve en verre pour préparer des petits pots pour bébés. On ne peut se contenter de boîte de Pétri, car elles ne sont pas hermétique et l'humidité contenue dans le agar s'évapore progressivement. Voici, en gros, la marche à suivre, qui devrait vous être familière si vous avez déjà lu et appliqué avec succès le chapitre de la culture sur agar :

Stérilité : travail dans boîte inoculation. Remplir d'une petit bocaux (qui dont moins de 10 cm de haut) de agar d'une couche de 3 cm de solution, mettre les couvercles sans les visser. Stérilisez à la marmite durant 20-30 mn. Une fois froid (température inférieure à 30 deg. C.), les mettre dans la boîte. Dans des conditions de stérilité, découpez un morceau de agar contenant la souche à stocker, le transférer de la boîte de Pétri au centre du petit bocal, le tout rapidement. Vissez fermement le couvercle. Stockez au frigo, dans la pénombre, une fois que le mycélium aura colonisé presque entièrement la surface. (vérifiez l'absence de contamination)

Si vous avez fait correctement ceci, vous devriez avoir votre souche adorée pure en réserve, qui se conservera durant 2 ans minimum. Faites trois petits pots par souches, pour assurer. Dès que vous voudrez recommencez une culture, il suffira d'en transférer un petit bout dans une boîte de Pétri dont le agar est vierge.