Make your own free website on Tripod.com

Préparation du substrat.

Les champignons poussent sur un substrat d'aliment. Comme une plante d'appartement pousse dans un pot de terre, les champignons peuvent être cultivés sur un gâteau de substrat. La grande différence est que le substrat doit être exempt de bactéries et de moisissures pour que le processus soit un sucés. Une contamination du substrat conduira à l'échec du process.

Les bocaux de conserve doivent être fuselés. Cela veut dire que l'ouverture doit être plus grande que le corps du pot. C 'est important parce que le gâteau de riz colonisé doit être enlevé intact du bocal. Au moment venu vous voulez que le gâteau glisse hors du pot.

Premiére étape
Préparez les couvercles des bocaux de culture de manière à ce qu'ils soient prêts, sur les bocaux quand vous inoculerez les pots avec la seringue de spores. Une raison pour laquelle ce système marche si bien dans l'environnement non - stérile d'une cuisine est que le substrat stérilisé n'est jamais exposé aux contaminants de l'air. Prenez un petit clou et un marteau pour faire 4 trous dans le couvercle de chaque bocal. Selon la figure suivante.

Deuxiéme étape
Décidez dans combien de pots vous allez inoculer la culture. En moyenne le terrarium que vous construirez contiendra six gâteaux de riz mais vous aurez peu être quelques bocaux détruits par la contamination et d'autres colonisés plus rapidement que les autres. Tous les pots que vous ferez ne seront pas prêts a être placés au même moment dans le terrarium. La farine de riz et la vermiculite n'étant pas chère, il est sensé de faire une douzaine de bocaux. Pour chaque bocal d'un quart de litre mélangez 166,6 ml de vermiculite et 62,5 ml de farine de riz brun dans un bol mélangeur. (Voir :Adaptation-23, Vitesse de contamination lente). Quand les ingrédients sont bien mélangés, ajoutez 62,5 ml d'eau pour chaque pot que vous allez préparer. Si vous utilisez des pots de 0,5 Litre doublez la recette. Mélangez bien tout cela. Cette mixture est le substrat que les champignons consommeront et utiliseront pour pousser.

Note du traducteur: Les quantités des ingrédients semblent peuvent sembler bizarres: Rappelez vous que je traduis ce texte qui est d'origine Américaine. 62,5 ml c'est 1/4 de "cup" ( tasse), mesure utilisé en cuisine aux USA, 1 cup=250 ml, quand je traduis je remplace par la valeur "brut de calcul".

Troisième étape.
La prochaine étape est de remplir chaque pot avec le substrat. (Voir Adaptation-20, noyau humide ). Le matériau doit être pressé gentiment, de manière a ce qu'il maintienne sa forme si et quand il sera enlevé du pot. Plus le matériau sera compressé, plus le champignon colonisera lentement le pot. Ne tassez pas trop le substrat (Voir Adaptation-3, Substrat Tassé). Remplissez chaque pot, jusqu'a 1,5 Cm du haut du matériau de substrat. Si vous n'avez plus de substrat, re-mélangez en ou cannibalisez un pot pour finir de remplir le reste des pots. C'est important parce que vous devez être sur que le substrat est assez haut dans les pots pour que la seringue de spores puisse injecter des spores dedans.

Quatrième étape.
Le centimètre et demi du haut du pot doit être nettoyé. Il n'y a pas de substrat qui doit rester au-dessus du gâteau compressé. D'abord essuyez le gros avec votre doigt, puis faites un travail plus fin avec une serviette en papier humide. Le verre doit être impeccable. La raison de cela est que les bactéries et les moisissures peuvent utiliser tout le matériau restant comme une mèche pour infecter le corps du substrat.

Cinquième étape:
Puis, remplissez le centimètre et demi avec de la vermiculite. Cette couche et de la vermiculite, pure, simple et sèche. Rien d'autre. Remplissez les pots avec le bord du verre. Cette couche est une découverte de " Psylocybe Fanaticus ". Cette couche isole le substrat stérilisé des contaminations de l'air. Cette couche sera stérilisée avec le substrat plus tard et les bactéries et moisissures de l'air ne pourront pas (Normalement) passer au travers pour contaminer le substrat. En même temps elle permet les échanges de gaz. Les champignons ont besoin d' oxygène et peuvent filtrer au travers de la vermiculite.

Sixième étape:
Maintenant, mettez les couvercles sur les pots. Normalement les couvercles de bocaux ont un joint de caoutchoucs mis en contact avec le verre du pot. Traditionnellement, le joint de caoutchoucs n'est pas mis au contact du verre. Il était mis sur le haut du couvercle. La raison était que les gens pensaient qu'il ferait un joint trop serré. Ce ne semble pas être une solution. Si vous voulez suivre la tradition, mettez le caoutchouc en haut du couvercle. Vissez le couvercle serré. Remarquez que vous devez avoir les quatre trous percés dans le couvercle de l'étape 1. Sinon, vous pourriez avoir un vrai problème quand vous chaufferez ces pots!

Septième étape:
Puis, mettez une feuille de papier aluminium sur le haut de chaque pot et froissez-la autour du bord des pots, pour que les gouttes d'eau ne passent pas par les quatre trous du pot quand il est stérilisé. Si vous avez fait vos trous dans le couvercle de telle façon que la partie coupante soit sur le dessus, faites attention de ne pas abîmer la feuille aluminium. Si vous voulez, vous pouvez ajouter une deuxième, voire une troisième feuille d'aluminium pour être sur que l'eau ne pénétrera pas par les trous.

Huitième étape:
Maintenant les pots de cultures ont besoin être stérilisé. Mettez les pots dans une grande marmite de cuisine et ajoutez de l'eau de manière a ce que l'eau arrive au milieu des pots. Amenez l'eau a une douce ébullition et mettez le couvercle sur la marmite. A partir du moment ou l'eau commence à bouillir, les pots ont besoin d'une heure pour stériliser. L'eau ne doit pas faire des bulles et sauter partout. Les pots ne doivent pas flotter dans l'eau. Le substrat à l'intérieur des pots a la bonne quantité d'eau. Vous ne voulez pas que l'eau fuie dans les pots pour qu'elle change le ratio.

Neuvième étape:
Enlevez les pots de l'eau et laissez les refroidir. Enlevez les pots de l'eau et laissez les refroidir. Les pots doivent être prés de la température de la pièce pour être inoculés. Les spores seront tuées si les pots ne sont pas assez froids quand ils seront inoculés. Cela prendra plusieurs heures pour qu'ils soient suffisamment refroidis. Vous entendrez des bruits quand les pots refroidiront. C'est normal.

Dixième étape:
Maintenant la bonne partie. L'inoculation des pots de culture. Assumant le fait que vous avez une bonne et stérile seringue de spores, vous êtes maintenant prêt à inoculer les cultures et démarrer la première phase de la culture. L'aiguille de la seringue de spore doit être stérile. Si vos doigts ou n'importe quoi d'autre entre en contact avec elle, assumez qu'elle n'est plus stérile. Si vous doutez de cette condition, utilisez un briquet pour chauffer l'aiguille. Chauffez au rouge. Laissez la refroidir quelques minutes et faites gicler un peut de solution de la seringue. Agitez la seringue. Soyez sur que les spores sont bien mélangées dans la seringue. Cela peut être fait plus facilement si vous tirez le plongeur dans la seringue pour faire rentrer un peu d'air dans la seringue.

Etape 10: Culture.
Enlevez la feuille d'aluminium des pots de culture quand vous êtes prêts à les inoculer. Enfoncez la seringue aussi profond que possible dans un trou du couvercle et maintenez l'aiguille pressée contre le verre. Regardez le croquis suivant. Injecte 1/4 de centimètre cube de solution cc sur un site sous chaque trou du couvercle. ( Voir Inoculation d'un site, Adaptation 4). Un total de 1 cc de solution pour chaque pot. (Voir Adaptation 5, Grosse inoculation

Une seringue de spore de 10 cc est suffisante pour inoculer une douzaine de pots si vous injectez moins d'un centimètre cube dans chaque pot.)

Onzièmes étape:
Facile. Mettez les pots de culture dans une pièce noir et attendez. Les champignons vont d'abord apparaître comme des petites taches de duvet blanc sur les sites inoculation. (Voir Adaptation - 6 Colonisation à 27 ).

Avec le temps les champignons se répandent au travers du pot. Eventuellement toute la surface du pot va se recouvrir des champignons. Typiquement le fond du pot est la dernière zone a être contaminé. Surveillez les contaminations. Toute couleur bizarre qui peut apparaître est une contamination, et le pot doit être jeté. Si vous pensez que le pot est contaminé et jetez le! Centaines moisissures et bactéries peuvent produire des toxines et peuvent vous tuer. Si un champignon pousse de l'autre coté de la contamination, cela ne veut pas dire que vous êtes en sécurité. Le réseau de mycélium transporte des aliments et des moisissures au champignon de loin et il peut ramasser des toxines et les ramener au champignon. Le fait que vous utilisiez ce guide veut dire que vous n'avez pas d'expérience en mycologie. Vous ne savez pas quelles moisissures et bactéries sont mortelles. Une exception a cela est que quelquefois le mycélium passera d'un blanc brillant à un jaune très pale s'il y a des gouttes d'eau qui le touchent sur le bord du verre. Il n'est pas habituel qu'une zone colonisée par les champignons soit infectée dans le pot. Les zones non colonisées du substrat sont habituellement plus assujettis aux infections. Les dessins plus hauts montrent un cycle typique de germination et de colonisation. Si vos spores sont vieilles, ou la température n'est pas optimum, ou si vous avez pas bien mélangé le substrat vous pouvez facilement ajouter une semaine au programme. Le gâteau doit rester dans le pot jusqu'à ce que toute la surface soit couverte par le mycelium. Plus le substrat est colonisé, plus la croissance ralentit. C'est le résultat de la fabrication de CO2 et donc moins d'oxygène pour la consommation des champignons.( Voir Adaptation-7, Plus oxygène). Le gâteau ne doit pas être enlevé du substrat tant qu'il y a encore du substrat non colonisé ( Adaptation-8 Cautérisation)

Douzième étape:
Quand un gâteau de riz est complètement colonisé, il peut être enlevé du pot de culture (Adaptation-9, Attendre pour enlever). A ce point, il n'y a pas de zone sur le substrat qui peut être facilement infecté par des compétiteurs tel que les moisissures et les bactéries. Quand le mycelium est établi, normalement il peut empêcher les autres organismes de mettre un pied et de détruire le gâteau de riz (Adaptation-10 Vérifier le terrarium). Enlevez le couvercle des pots. Grattez la vermiculite. Faites attention de ne pas crever le substrat, ce qui laisserait une zone ouverte aux infections. Vous n'avez pas besoin d'enlever toute la vermiculite du gâteau. En fait, la seule raison de l'enlever est de ne pas salir le terrarium. Renversez le pot et frappez-le sur une table. Le gâteau de riz doit glisser hors du pot. Typiquement le gâteau de riz doit rétrécir un peu pendant la phase de colonisation et doit sortir facilement des pots en les tapant un peu sur la table.

Treizième étape:
Le gâteau de riz doit être mis dans un terrarium. A ce point vous avez un terrarium vérifié. Ce document contient toutes les informations nécessaires pour préparer un terrarium. Vous pouvez tenir un gâteau, mais rappelez-vous que moins vous vous les tenez et plus méticuleusement vous les manipulez, mieux ils seront. Aussi, vous devez bien vous laver les mains, et bien les rincer pour enlever le savon avant de toucher les gâteaux. Si vous avez des gants stériles, ce n'est pas une mauvaise idée de les utiliser. Vous pouvez vous en passer, mais c'est une bonne idée. La contamination est le pire ennemi du mycophile.


Retour à la table des matières.