Make your own free website on Tripod.com

Comment faire une impression de spores.

Quand vous avez un champignon mature, vous pouvez faire des impressions de spores et les cultiver pour faire des champignons. Selon les conditions de culture, l’époque de récolte des chapeaux varie. Pour la plupart des environnements. Vous voulez récolter le chapeau quand il est plat ou quand il commence à s’inverser. Si vous avez un environnement de culture particulièrement humide, cela marchera mieux si vous récoltez un jeune et large chapeau juste après que le voile en dessous du chapeau se fende.

Si une des méthodes ne marche pas, essayez l’autre. Il vous faudra sûrement plusieurs essais pour que le chapeau fasse une impression de spores.

La clef est la stérilité. Faites attention de ne pas faire quelque chose qui pourrais compromettre la stérilité de vos impressions de spores La procédure typique est de couper la queue d’un champignon mature très prés du chapeau. Pour cela utilisez un couteau ou une lame de rasoir stérilisé. Le chapeau est mis sur un morceau de papier tissu ou de carton stérile et recouvert d’un petit verre. Le verre est nécessaire pour deux raisons. D’abord il maintient l’impression de spore isolé des contaminants de l’air. Deuxièmement il maintient une forte humidité qui de manière a ce que le chapeau continue à vivre et lâche ses spores. Attention, normalement une partie de l’humidité doit pouvoir s’échapper. Vous voulez que l’environnement à l’intérieur du verre soit beaucoup moins humide que l’environnement dans lequel le champignon a poussé.

Si vous avez un problème pour qu’un champignon lâche ses spores, essayez d’utiliser un morceau de papier qui rentre entièrement a l’intérieur du verre et étalez un torchon sur la table. Laissez les bords du verre sur le torchon au lieu du papier. Cela permettra a suffisamment d’humidité de s’échapper permettent au chapeau de lâcher ses spores.

Après un jour ou deux le chapeau déposera ses spores. Il y aura une poussière mauve-brune sur l’emplacement du chapeau. Ce sont les spores. Le papier pour optique est une bonne source de papier stérile. Le carton (tel que les cartons à fiches) est plus facile à utiliser plus tard, quand vous voudrez préparer la seringue de spores. Mais vous devrez la stériliser. Pour utiliser un carton placez-le dans un four a 200 degrés C. Pendant 15 minutes. Laissez le refroidir avec un verre dessus avant de poser le chapeau dessus.

Quand vous avez une impression de spores sur le papier, enlevez le verre et le chapeau. Pliez l’impression en deux et scellez les bords de manière à ce que l’air ne puisse entrer. Un morceau de scotch de chaque coté fera l’affaire. Les spores resteront viables environ 18 mois si elles sont conservées dans un endroit frais, sec et noir. Si vous placez une petite quantité de dessiccateur dans une boite de film photo et que vous mettez une boule de coton dessus, vous avez un conteneur idéal pour conserver des impressions de spores. La boule de coton empêchera le dessiccateur de toucher les impressions de spores. Fermez les impressions de spores dans la boitte et mettez-le dans votre réfrigérateur jusqu’à ce que vous soyez prêts à l’utiliser.

Si vous voulez être autonome, c’est une bonne idée d’avoir plusieurs impressions de spores et de les stocker séparément. Quand vous avez un champignon mature, vous êtes en situation de faire une impression de spores et de l’utiliser pour continuer la culture des champignons. Selon les conditions de culture des champignons, la période de récole des chapeaux varie. Pour la plupart des environnements vous devez récolter le chapeau quand le chapeau est plat ou commence à s’inverser.

Si vous avez une combinaison particulière d’impression de spores et de préparation d’inoculant. Il y a cette idée. Si vous avez l’intention d’utiliser immédiatement un champignon pour générer l’inoculant immédiatement, pour faire des cultures successives, vous pouvez éliminer certaines étapes précédantes pour réduire le risque de contamination. Faites un petit trou avec un clou dans le couvercle d’un pot a grande ouverture. Fermez le trou avec du chatterton. Un bocal d’un quart de litre comme ceux utilisé pour la culture est parfait. Stérilisez le pot et son couvercle. Mettez le chapeau dans le bocal. Fermez le et attendez qu’une impression de spore se soit faite sur le fond du pot. Ouvrez le pot enlevez le chapeau et ajoutez ¾ de Cup d’eau stérilisée. Fermez le pot et agitez le. Les spores doivent être mélangés à l’eau. Maintenant a chaque fois que vous avez besoin de d’inoculant, vous agitez le pot et décollez le ruban et vous insérez l’aiguille d’une seringue dans le trou et retirez un peu d’inoculant. La seringue doit être stérile ou vous pourrez contaminer tout le pot. La solution peut être conservé si vous la réfrigérez. Vous garderez quelques spores imprimées car il est possible de contaminer tout le pot d’inoculant si vous faites une erreur.


Retour à la table des matières.